Kerbihan. Inauguration du Square de la Paix

 

caroline-balssa-et-les-jeunes-hennebontais-oeuvrent-pour-la_425

Caroline Balssa et les jeunes hennebontais œuvrent pour la paix.
 

Une nouvelle pierre a été installée au parc de Kerbihan, un lieu symbolique qui invite à perpétuer le devoir de mémoire. L’inauguration officielle du « Square de la Paix » a eu lieu ce dimanche 11 novembre avec nombreux représentants : la municipalité par la présence de M. le maire, les élus et adjoints, le Mouvement de la paix, les porte-drapeaux et surtout par une grande présence d’enfants hennebontais, dont les jeunes sapeurs-pompiers.

Le collège Curie, l’école primaire du Talhouët et l’école primaire Curie ont pour cet évènement chanté « Sous le pont Mirabeau » poème de Guillaume Apollinaire. Les enseignants ont entraîné leurs élèves depuis septembre. Des symboles importants figurent dans le parc : une pierre avec la colombe de la paix dessinée par Pablo Picasso, l’attelage qui représente la dureté de l’époque ; les coquelicots et bleuets fabriqués par les enfants du centre de loisir, des fleurs qui continuaient à pousser sur les champs de bataille comme si la nature rappelait que la vie continue malgré tout. S’y trouvent également les ouvrages en tricot autour des troncs d’arbres réalisés par les résidants de l’Ehpad qui rappellent que les femmes tricotaient des chaussettes, un trésor apprécié par les hommes au front.

 

14-18. Un siècle d’armistice dignement salué
 

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/morbihan/hennebont/kerbihan-inauguration-du-square-de-la-paix-11-11-2018-12130236.php#HbLxOGF1bt1fdmQZ.99

 

 

hommage-au-monument-aux-morts-place-foch_4258661_440x330p.jpg

Hommage au monument aux morts, place Foch.
 

Une cérémonie particulière pour le centenaire de l’armistice du 11-Novembre a été rendue ce dimanche. L’ouverture de cette cérémonie a eu lieu avec les enfants des écoles de Langroix, Paul-Éluard et Jean-Macé par un chant. M. Hartereau, maire accompagné de Sulian et de M. Henri Jégo, président de l’UNC, ont déposé les gerbes pour rendre hommage aux morts pour la France. Le nom de trois soldats morts au combat au Mali et en Irak pour la France en 2018 ont été prononcés. L’harmonie municipale a ensuite ouvert le cortège pour le pot de l’amitié, au centre socioculturel Jean-Ferrat

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/morbihan/hennebont/14-18-un-siecle-d-armistice-dignement-salue-11-11-2018-12130230.php#1FRRjWs0sGmoZVvB.99